Injections classiques - Généralités
 

 

Généralités sur les injections et terminologie

L’injection consiste à faire pénétrer dans un milieu plus ou moins perméable, un matériau pompable (liquide, suspension, émulsion, mortier) appelé coulis d’injection. Ce milieu peut être naturel (sols, roches) ou artificiel (maçonneries, bétons). L’injection s’effectue généralement par des forages réalisés dans le milieu à traiter.

L’injection a pour but d’améliorer les caractéristiques du milieu traité ; il s’agit le plus souvent d’en améliorer la résistance mécanique et/ou d’en réduire la perméabilité.

Les coulis d’injection sont généralement des liquides ou des suspensions caractérisés par leur densité, leur viscosité, leur rigidité, et qui durcissent au bout d’un temps appelé temps de prise. Le coulis est poussé par un injecteur sous une certaine pression d’injection P et il parvient au point d’injection dans le milieu injecté avec une pression p appelée pression efficace.

La différence P - p caractérise la perte de charge.

Si le coulis pénètre dans un milieu en poussant l’eau qui emplit les vides naturels intergranulaires ou les fissures, sans modification du volume de ce milieu injecté, il s’agit d’une injection d’imprégnation. Si le coulis pénètre en ouvrant des fissures dans le milieu injecté, donc avec une expansion du milieu (pouvant alors remonter en surface et provoquer des soulèvements), on dit alors qu’il s’agit d’une fracturation.

Lors de l’établissement de programmes d’injection, les forages et les points d’injection sont généralement représentés graphiquement sous forme d’auréoles ; les quantités de coulis à injecter, les débits et les pressions d’injection sont consignés sur des feuilles de passe.

Les coulis d’injection sont classés en deux catégories principales :

  •   les suspensions, instables (ciment-eau) ou stables (ciment-argile-eau et adjuvant)
  •   les liquides, solutions pures (résines), colloïdales (gels) et émulsions.

NB : Certains types d’injection n’entrent pas dans la terminologie énoncée ci-dessus : ce sont, par exemple, les injections de collage, les remplissages gravitaires de vides, les injections semi-solides de compactage et le jet-grouting.

Traitements par injection types

Centrale d'injection

 

 

 

Copyright SIF-Groutbor SA - Mentions légales