Sondages de reconnaissance

 

La reconnaissance des sols doit précéder toute construction, qu’elle soit simplement posée sur le sol ou souterraine.

  • Types de sondages :

SIF-Groutbor réalise aussi bien des sondages destructifs par battage "Pénétromètre" ou rotation, que des sondages par prélèvement continu de carottes par rotation ou vibropercussion. Des échantillonneurs spéciaux sont utilisés pour les prélèvements d’échantillons devant être examinés en laboratoire.

  • Mesures in-situ :

Des essais in-situ sont réalisés en cours de sondage pour déterminer les caractéristiques du sol. Les caractéristiques mécaniques sont données par des essais SPT ou essais pressiométriques, la perméabilité et le niveau ou la pression d’eau par des essais Lefranc ou Lugeon. L’évolution dans le temps du niveau d’eau ou de la pression d’eau se fait à l’aide de piézomètres ou des cellules de mesures de pression d’eau posées dans les sondages. Nous effectuons également les mesures de positionnement, respectivement de déviation, des forages, ainsi que les mesures inclinométriques en fonction du temps pour observer les déplacements des sols.

  • Stabilité des parois de forage :

Les sondages sont réalisés aussi bien dans les terrains meubles que dans le rocher. Selon la nature des terrains, les sondages sont tubés ou non, ou stabilisés à la boue, généralement biodégradable. Pour stabiliser les forages qui ont tendance à coincer les tiges ou le carottier, il peut être nécessaire de cimenter sous pression certaines parties du forage instable, puis reforer après durcissement de la longueur injectée. Dans certains cas, il est nécessaire d’équiper le forage d’un tube de revêtement définitif, scellé dans le forage qui souvent doit être préalablement réalésé.

Profondeurs et diamètres des sondages :

Les profondeurs maximales varient beaucoup avec les terrains rencontrés et les techniques de sondage possibles, selon les renseignements recherchés. Nos sondeuses traditionnelles permettent d’atteindre, en rocher de qualité moyenne, une profondeur dépassant les 600 m en vertical, et 400 m en horizontal. Le diamètre de départ dépend des difficultés attendues, mais n’est pas inférieur au HQ, soit 96 mm, en dessous du terrain de couverture, pour terminer en diamètre de carottier NQ, soit 76 mm. En terrain difficile par contre, comme dans les terrains meubles sablo-graveleux, lorsqu’il faut tuber le forage en rotation à sec pour garantir la représentativité granulométrique des échantillons, les 60 m de profondeur sont difficilement atteints, avec un diamètre final de 120 mm.

  • Sondages sous forte charge d’eau à haut débit :

Dans le cadre des campagnes de reconnaissances dans les tunnels ferroviaires transalpins, SIF-Groutbor s’est équipé pour réaliser en toute sécurité les sondages de reconnaissance à l’avancement et les forges destructifs, malgré les fortes contre-pressions d’eau allant jusqu’à 120 bars, combinées avec le risque de forts débits. Ces forages sont réalisés à l’abri de préventers similaires à ceux utilisés pour la recherche de pétrole, permettant d’obstruer, en tête de forage, l’arrivée d’eau sous pression, retenir les tiges, et continuer le carottage sous contre-pression d’eau. Equipés d’une foreuse spécialement conçue à cet effet, il nous est possible de forer au front de taille simultanément avec deux glissières de sondage, les pompes de circulation et d’injection à haute pression pouvant atteindre 250 bars.

 

 

Copyright SIF-Groutbor SA - Mentions légales