Paroi Berlinoise


QU’EST CE QU’UNE PAROI BERLINOISE ?

L’idée de base consiste à faire, depuis la surface, avant tout creusement, une partie du soutènement : pieu, poteau moulé ou préfabriqué, profilés métalliques, qui assurera l’équilibre des efforts de butée (en pied) et de poussée (tirants ou butons multiples).

Ensuite, on creuse par tranches horizontales entre les pieux (un à quelques mètres selon la tenue des terres) et on complète le soutènement : pose des butons ou des tirants sur les appuis verticaux déjà en place, blindage des talus dégagés entre les appuis verticaux.

Les tranches horizontales peuvent être multiples (des exemples existent de six lignes de tirants successives). Le blindage, entre appuis, peut être fait de différentes façons : dalles minces de béton coulées en place ou préfabriquées, planches ou madriers bois, planches métalliques, béton projeté.

Le soutènement type est la « paroi berlinoise », ainsi dénommée car elle a été largement employée à Berlin. Dans ce cas, l’appui est un profilé métallique généralement mis en place dans un forage. L’espacement des profilés est de quelques mètres. Il s’agit, le plus souvent, d’un soutènement à caractère provisoire.

Description sommaire du procédé

  • Tous types de soutènement : berlinoises, lutéciennes, parisiennes, etc..,

    Paroi Berlinoise Etayée

  • Butonné ou tiranté.

Type de technique utilisée

  • Variable selon les terrains rencontrés (Starsol, forés simples, forés tubés, etc..).

Avantages du procédé

  • Adapté à des chantiers de toutes tailles
    (y compris petits chantiers),
  • Parois pouvant être provisoires ou définitives,
  • Parois pouvant être intégrées au futur ouvrage.

Champ d’application du procédé

  • Soutènement provisoire ou définitif,
  • Terrains permettant le forage avec une technique de pieux,
  • Pas de nappe permanente au dessus du fond de fouille.

 

Paroi Parisienne

Paroi Parisienne